RE2020 & brasseurs d’air : Des bâtiments plus agréables en cas de fortes chaleurs

Dans un article sur le décryptage de la RE2020, le Bureau d’études Facteur 4 présente les solutions de climatisation dites passives qui sont encouragées pas la réglementation.

On y retrouve les brasseurs d’air qui sont, comme le souligne le BE Tribu une solution incontournable pour limiter l’inconfort en été

  • Forme du bâtiment
  • Orientation
  • Protection contre le soleil
  • Installation de brasseurs d’air
  • Puits climatiques

On retrouve également dans l’article des précisions sur l’incontournable indicateur de confort d’été* (qui se mesure en degrés.heures (DH))

 

Pour rappel, il y a 3 seuils :

Le seuil bas : 350 DH (degrés heure).

Seuil qui sera quasiment impossible à atteindre pour l’essentiel des bâtiments bâtis (maisons individuelles comme logements collectifs) sur la base de la RT2012.

Le seuil maximal de 1250 DH (degrés heures) qui est l’équivalent d’une période où le logement serait en permanence à 30 degrés le jour et 28 jours.

Le seuil haut maximal à ne pas dépasser : 1250 DH (degrés heure), ce qui correspond à une période de 25 jours durant laquelle le logement serait en continu à 30°C le jour et 28°C la nuit.

(Le seuil acceptable étant fixé par la RE2020 à 28 degrés le jour et 26 degrés la nuit, dans l’exemple ci-dessus, on cumule donc 2DH par heure, jour et nuit, soit 48 DH par jour).

La plupart des Constructions seront donc comprises entre 350 et 1250 DH. Les brasseurs d’air font ainsi partie des solutions pour limiter l’inconfort et les DH. D’où leur mise en avant dans la RE2020.

 

*(NDLR) l’indicateur de confort d’été de la RE2020 est calculé sur la base de scénarios météo calqués sur la canicule de l’été 2003.

Vous avez des questions ? Contactez-nous !